Histoire et environnement

HISTOIRE

Déjà occupé durant la préhistoire, le site d'Amay comprenait un village de huttes au Ier siècle avant Jésus-Christ. Ce village fut ensuite remplacé par une villa romaine, qui fut délaissée lors de la venue des barbares. Vers le 7ème siècle, un sanctuaire dédié à saint Georges fut érigé sur l'emplacement de la villa romaine. Sous l'Ancien Régime, Amay fut gouverné par un chapitre de neuf chanoines dépendant du chapitre de Saint-Lambert à Liège. Ces chanoines étaient aidés dans leur tâche par un avoué. Si les avoueries disparurent à la fin du Moyen Age, l'avoué d'Amay continua d'exercer ses fonctions jusqu'à la Révolution française.

ENVIRONNEMENT

La commune d'Amay regroupe, autour d'elle, les villages d'Ampsin, de Jehay, de Flône et, de l'autre côté de la Meuse, d'Ombret. Amay se trouve plus ou moins à égale distance de Liège et de Namur, et est toute proche de la ville de Huy. Son riche passé a laissé quantité de traces. Citons notamment le château de Jehay, les abbayes de la Paix-Dieu et de Flône, la Tour romane, la Collégiale Saint-Georges et Sainte-Ode ou encore le site d'interprétation touristique 'Les Maîtres du feu', qui nous emmène à la découverte du passé industriel de la région. Sa richesse n'est pas que patrimoniale, elle est également naturelle. Les paysages y sont variés : plusieurs promenades permettent d'ailleurs de s'en rendre compte.